Concert


09 juillet 2016 - 18h00 Imprimer  Envoyer par email
  C. Zarembowitch (violon) et J. Martin-Moro (orgue)
Pour passer le temps en bonne compagnie

Programme :

Musiques à écouter entre amis
Inspiré par la chanson anglaise « Pastime with Good Company » composée par Henry VIII, ce programme nous propose une exploration de la musique pour violon et orgue dans l’Europe baroque. Un moment festif, où la musique est là pour passer agréablement le temps en compagnie de bons amis.

Biographie :

Jesús Martín Moro, orgue
Jesús Martín Moro a commencé ses études musicales au Conservatoire de Valladolid, dans sa Castille natale. Remarqué par Francis Chapelet et Michel Chapuis, il a obtenu une bourse décernée par l'Ambassade de France à Madrid, qui lui a permis de poursuivre sa formation au Conservatoire National de Région de Toulouse. Il y a remporté plusieurs premiers prix, dont celui d'orgue sous la direction de Xavier Darasse et Jan Willem Jansen.
Depuis 1987, Jesús Martín Moro est titulaire de l'orgue de Saint Jean de Luz. Il a enseigné l'orgue aux Conservatoires de Pamplona (Navarre) puis d'Angoulême, et depuis 1993 au Conservatoire de Pau. Au cours de divers stages il a été appelé à former de futurs enseignants au professorat d'orgue, il a également enseigné l'orgue et l'improvisation lors d'Académies internationales en France, en Espagne et en Italie.
Parallèlement, il poursuit avec talent et discrétion son activité de concertiste essentiellement en soliste, en France, en Europe, au Mexique…. Continuiste apprécié, il collabore occasionnellement (au clavecin ou à l'orgue) avec certains ensembles instrumentaux ou vocaux français et espagnols. Il a eu le plaisir de jouer avec les Sacqueboutiers de Toulouse, John Elwes, Hendrike Ter Brugge, Joël Suhubiette, l'ensemble Gilles Binchois, Los Músicos de su Alteza, La Parlera, etc...
Sa curiosité le pousse à approfondir une connaissance globale du répertoire musical ainsi que des différentes écoles - historiques et géographiques - de facture d’orgues, qui ont influé sur la création musicale. C’est pourquoi il s’intéresse à la restauration d’orgues anciens, à la création d’orgues neufs et prend part à certaines réalisations.

Claire Zarembowitch, violon
Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (dans la classe de la violoniste Veda Reynolds), Claire Zarembowitch s’est perfectionnée au Canada, à la fameuse Bann’s school of fine arts. De retour en France, elle intègre en 1986 l'Orchestre National du Capitole de Toulouse : durant treize années, elle y découvre le grand répertoire symphonique et lyrique aux côtés de chefs prestigieux (Michel Plasson, Georges Prêtre, Guennadi Rojdst-venski...) tout en parcourant les grandes salles du monde.
Titulaire du CA de professeur, elle choisit en 1999 de donner la priorité à sa passion pour l'enseignement : elle est nommée professeur au CRD de Pau. Parallèlement elle devient violon solo de l'Orchestre de Pau Pays de Béarn (direction, Fayçal Karoui).
Ses compétences et son goût pour les aventures musicales toujours renouvelées la conduisent à explorer des répertoires variés, allant de la musique baroque interprétée sur instrument historique, au grand répertoire de la musique de chambre, en passant par des productions mêlant théâtre et musique, jusqu'à la création contemporaine, pour laquelle elle s'engage avec conviction au sein du collectif de musique active éOle. Elle enregistre avec eux « Fractions du Silence » de Bertrand Dubedout.
Musicienne appréciée pour son éclectisme, son sens de la rencontre et son esprit de recherche, Claire Zarembowitch joue régulièrement sur violon baroque au sein d’ensembles spécialisés du Sud Ouest (Ensemble Baroque de Toulouse, Les Passions, Orfeo) ainsi qu'avec l'ensemble américain Kingsbury au festival de Saint Savin. Avec le Théâtre de l'Or Bleu de Tarbes, elle a créé un spectacle mêlant poésie et musique, « le Transsibérien », acclamé lors d'une tournée en Russie en hiver 2012.
Ses projets actuels se concentrent autour du duo de violons Volut'm, avec le violoniste Gael Bacqué, et duo avec l'organiste Jesus Martin Moro.